Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

MIRABEAU Victor Riqueti Théorie de l’impôt.

VENDU

Paris, sans nom, 1760

In-4 (237 x 182 mm) de VIII, 336 pp. Basane fauve marbrée, dos à nerfs, compartiments ornés de fleurons, pièce de titre de maroquin tabac, roulette sur les coupes, tranches rouges (reliure de l'époque).

Catégories:
6000,00 

1 en stock

Einaudi, 3946 ; Kress, 5883 ; Goldsmiths, 9602 ; INED, 3209.

Édition originale, rare.

Ce traité exposant un projet de réforme fiscale du royaume de France est l'un des plus importants ouvrages économiques et financiers de l'Ancien régime. Composée avec la collaboration de Quesnay, la Théorie de l'impôt contribua à imposer les idées du courant physiocratique, dont elle est l'un des plus illustres fleurons.

"Ce fut la première œuvre vraiment personnelle de Mirabeau depuis sa conversion [à la physiocratie]. Le succès en fut très vif. Mirabeau développe les principes de la nouvelle école avec un franc-parler qui lui attira de nombreux suffrages et le fit emprisonner. Il s'élève notamment contre les fermiers-généraux, fait une critique sévère du régime fiscal alors en vigueur, et énonce trois conditions nécessaires à une juste imposition" (INED).

Excellent exemplaire ; déchirure réparée à la première garde, petites et habiles restaurations à la reliure.

Cachets de la Société des sciences de Mâcon (annulé).

Vous pourriez également être intéressés par ...