Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

HERRERA Y TORDESILLAS Antonio de Histoire général des voyages et conquestes des Castillans, dans les isles & terre-ferme des Indes Occidentales. Traduite de l’espagnol… par N. de La Coste. Première [- troisième] décade.

VENDU

Paris, Nicolas & Jean de La Coste, 1660-1671

3 volumes in-4 (230 x 173 mm) de 15 ff.n.ch., 776 pp., 12 ff.n.ch. pour le volume I ; 12 ff.n.ch., 784 pp., 14 ff.n.ch. pour le volume II ; 9 ff.n.ch., 790 pp., 6 ff.n.ch. pour le volume III. Veau moucheté, dos à nerfs, tranches rouges (reliure de l'époque).

Catégories:
15000,00 

1 en stock

L’exemplaire Crozat

Sabin, 31548 – 31550; Alden-Landis, 660/88; Borba de Moraes, I, 401; Palau, 114293.

Édition originale de la première traduction française, le premier volume est présent ici comme très souvent dans la remise en vente de 1660 (le rarissime premier tirage est daté de 1659).

Rare collection complète des trois volumes ; le dernier fut publié par la veuve du traducteur qui décéda vers 1666. Borba de Moraes – citant un exemplaire identique – insiste sur la rareté de cet ouvrage :"It is difficult to find all three volumes together". Même l'exemplaire du grand bibliophile comte d'Hoym était composé de la même manière (voir aussi la notice dans Palau).

"The three volumes having been published separately, with different titles, are rarely found together" (Sabin).

L'Histoire Générale est l'ouvrage le plus célèbre de l'historien espagnol Antonio de Herrera y Tordesillas (1549-1626). Après avoir terminé ses études en Espagne, Herrera partit pour l'Italie où il devint secrétaire de Vespasien Gonzague (1531-1591) avec lequel il retourna en Espagne quand ce dernier fut nommé vice-roi de Navarre. C'est ce dernier qui le recommanda à Philippe II qui engagea Herrera au titre de premier chroniqueur royal des Indes. L'édition espagnole comprend huit décades et s'étend depuis 1472 jusqu'en 1554. La version française de Nicolas de La Coste fut brutalement interrompue à la troisième décade (1526) par la mort du traducteur. Grâce à des sources authentiques son livre est précieux non seulement pour l'étude de l'histoire des premières colonies espagnoles mais il contient également des détails importants concernant les institutions et coutumes des peuples du nouveau monde jusque là inconnues. Ainsi le livre donne des détails sur les voyages des grands capitaines (Christophe Colomb, Americo Vespucci, et relate des grands événements : la découverte du Rio de la Plata, l'entrée de Fernando Cortez dans la nouvelle Espagne avec ses batailles son entrée dans Mexico, la découverte des Philippines, etc.

"L'ouvrage d'Herrera est précieux : c'est l'histoire de la découverte et de la conquête de l'Amérique espagnole la plus détaillée que nous ayons" (Boucher de La Richardière, V, 493).

"Herrera est de tous les auteurs espagnols celui qui a donné le récit le plus exact et le plus circonstancié de la conquête du Mexique et des autres événements de l'Amérique. Le soin avec lequel il a consulté non seulement les livres, mais les papiers originaux et les actes publics qui pouvaient jeter quelque lumière sur l'objet de ses recherches, surtout l'impartialité et la candeur qu'il a mises dans ses jugements, rendent ces décades fort précieuses. On pourrait même le placer parmi les meilleurs historiens de la nation" (Hoefer).

Provenance: Joseph-Antoine, marquis de Crozat (mention manuscrite "ex Bibliotheca D. Crozat" au verso du premier titre, vente de sa bibliothèque en 1751, lot 3176).

Bon exemplaire, page de titre du volume II touchée en bas par le couteau du relieur touchant à la date imprimée; reliures habilement restaurées.

Catégorie Étiquettes ,

Vous pourriez également être intéressés par ...