Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ARGOLI Andrea Ephemerides exactissimae caelestium motuum ad longitudinem Almae Urbis, et Tychonis Brahe hypoteses, ad deductas è Coelo accuratè observationes Ab Anno MDCXLI ad Annum MDCC.

VENDU

Lyon, J.A. Huguetan, 1677

3 volume in-4 (221 x 170 mm) de 10 ff.n.ch. dont un frontispice et un portrait gravé, 587 pp. et 1 f.n.ch. pour le tome I; 915 pp. pour le tome II; 903 pp. pour le tome III. Vélin ivoire, titre manuscrit au dos (reliure de l'époque).

Catégories:
1500,00 

1 en stock

Lalande, 286; Houzeau & Lancaster, 15174.

Édition la plus complète, illustrée d'un frontispice, d'un portrait de l'auteur, d'une planche gravée et de figures dans le texte.

Andrea Argoli (1570-1659) enseigna les mathématiques à la Sapienza à Rome de 1622 à 1627, avant de professer à Padoue. Ces Ephémérides couvrent les années 1641 à 1700.

"Argoli's extensive Ephemerides… which were based on the observations of Tycho Brahe, gave a permanence to his reputation that his other writings would scarcely have achieved" (DSB).

En tête du premier volume se trouve également son Astronomicorum, dans lequel Argoli propose son propre système géocentrique du monde.

Bon exemplaire malgré des rousseurs et des mangeures de vers en marge.

Sur les trois titres, ex-libris moderne manuscrit.

Catégorie Étiquettes ,

Vous pourriez également être intéressés par ...