Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

PALOMINO DE CASTRO Y VELASCO Antonio El Museo Pictorico y Escala Optica. Tomo I: Theorica de la pintura. Tome II: Practica de la Pintura. Tomo III: El Parnaso Español.

VENDU

Madrid, Lucas Antonio de Bedmar

3 tomes en 2 volumes petit in-folio (293 x 199 mm) de 1 frontispice gravé date 1715, 17 ff.n.ch., 306pp., 23 ff.n.ch., 4 planches dépliantes gravées pour le tome I; 1 frontispice gravé daté 1723, 14 ff.n.ch., 230pp. pour le tome II; pp. 231-498, 9 ff.n.ch., 13 planches gravées pour le tome III; vélin souple, titre manuscrit au dos (reliure espagnole de l'époque).

Catégories:
5000,00 

1 en stock

Palau, 21027.

Édition originale du « Vasari espagnol ».

Antonio Palomino (1655-1726) est un peintre reconnu, mais il est surtout resté célèbre en tant que théoricien et historien de la peinture espagnole. Il est le premier grand critique d’art du Siècle d’Or et le premier à avoir écrit sur Diégo Velasquez, dont la biographie s’étend sur 34 pages dans la troisième partie du volume. Après des études de philosophie et de théologie, Palomino s’intéressa rapidement à la peinture et suivit les cours de Juan de Valdés Leal et de Juan Alfaro y Gamez à Cordoue. Installé à Madrid à partir de 1678, il devint le premier collaborateur de Juan Carreño de Miranda pour la réalisation des fresques dans la galerie de la reine à l’Alcazar.

En 1688, Palomino fut nommé peintre officiel de la cour de Charles II et en 1690 fut chargé de dessiner les décorations en l’honneur du mariage du roi. Il passa les dernières années de sa vie à voyager en Espagne et on trouve ses œuvres à Salamanque, Cordoue, Valladolid, Valence, etc.

Cet ouvrage, qui regroupe les principales sources utilisées pour l’étude de l’histoire de la peinture baroque espagnole, est son œuvre principale. Il est particulièrement intéressant pour sa troisième partie, exclusivement consacrée aux vies des peintres. Ce travail renferme 226 biographies d’artistes, établies par ordre chronologique, et apporta à Palomino le surnom de « Vasari espagnol ». Malgré son titre de « Parnasso español », on y trouve aussi des biographies de peintres étrangers ayant travaillés en Espagne.

Exemplaire conforme à la collation donnée par Palau et bien complet des 2 frontispices et des 17 planches gravées avec perspectives, paysages, portraits, formes géométriques et architecturales. Elles sont gravées par Palomino lui-même.

Tomes I-II avec premiers feuillets et titres lavés (les titres renmargés en pied), quelques feuillets brunis, trace de mouillure vers la fin du tome III ; gardes renouvelées.

Vous pourriez également être intéressés par ...