Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LA FONTAINE Jean de Oeuvres.

VENDU

Paris, Chez Antoine-Augustin Renouard , 1803-1804

10 volumes in-8 (163 x 101 mm). Maroquin bleu nuit à long grain, dos à nerfs très finement ornés de lyres et de feuilles de vigne se détachant sur un fond au pointillé, encadrement doré de pampres sur les plats, filet doré sur les coupes, dentelle intérieure dorée, doublure et garde de moire rose, tranches dorées (Bozérian).

Catégories:
35000,00 

1 en stock

Superbement relié par Bozérian en maroquin bleu nuit

Brunet, III, 748; Rochambeau, Fables, n° 178 (vol. I des Fables seul), Contes, n° 113 (première partie des Contes seule), Théâtre, n° 28; Oeuvres diverses, n° 61; Oeuvres complètes, n° 3 (cite seulement une édition de 5 volumes avec une collation différente).

Intéressante et rare édition imprimée grâce au nouveau procédé de stéréotypie.

Rochambeau ne cite pas la série complète.

Elle contient: Fables (4 volumes); Contes (2 volumes); Psyché (1 volume); Oeuvres diverses (2 parties en un volume); Théâtre (1 volume); un volume supplémentaire des Oeuvres diverses dans une reliure quasi identique. Exceptionnel exemplaire unique truffé de 646 gravures hors texte, parmi lesquelles on compte: – La suite de 274 figures, dessinées par Vivier et gravées par Simon & Coiny pour l'édition des fables de 1787, en tirage avant les numéros. – La suite des figures d'Eisen et des culs-de-lampe de Choffard en premier tirage pour l'édition des Fermiers généraux, à laquelle s'ajoutent 17 planches gravées refusées. – La suite du portrait et des 8 figures de Moreau le Jeune, en deux états, (avant la lettre et contre-épreuves coloriées) pour les Amours de Psyché et Cupidon. – Et nombreuses autres figures hors texte (gravures d'après Marillier, portrait de La Fontaine, Louis XIV, Turenne, Mme de Sévigné, Racine,…) Des vignettes ont été collées sur toutes les pages de titre afin de masquer le fleuron initial.

Superbe exemplaire dans une ravissante et très décorative reliure signée de Bozérian.

Quelques rousseurs, les contre-épreuves coloriées dans le tome VII sont légèrement oxydées. La reliure du tome X n'est pas signée, mais ne diffère de celle des autres volumes que par l'encadrement des plats sur lesquels des feuilles de lierre remplacent les pampres.

Vous pourriez également être intéressés par ...