Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

NOYER J. A. A. Mémoire sur la Guyane française (…) adressé en 1819, à M. de Laussat, alors Commandant et Administrateur, pour le Roi. Publié sous le Gouvernement de M. le Baron de Milius, en Mars 1824.

VENDU

Cayenne, Imprimerie du Roi, 1824

In-4 (255 x 198 mm) de 2 ff.n.ch., 121 pp. Demi-basane beige, dos lisse, pièce de titre rouge en long, tranches mouchetées (reliure postérieure).

Catégories:
2500,00 

1 en stock

Sabin, 56211 ; pas dans Leclerc, qui mentionne un autre ouvrage de Noyer

Rarissime mémoire géographique et statistique imprimé à Cayenne. Le catalogue WorldCat (en ligne) n'en recense, sauf erreur de notre part, que trois exemplaires, dont deux à la BnF et un en Allemagne (BSB München).

L'ouvrage a été rédigé par un colon guyanais à l'intention du comte Pierre-Clément de Laussat (1756-1835), gouverneur de Cayenne et dernier administrateur de la Louisiane. On y trouve une description géographique fort précise de la Guyane française, dont il détaille les richesses naturelles (café, cacao, canne à sucre, cotonier, giroflier, muscadier, poivrier, arbre à pain…), la flore et la faune, ainsi que les établissements agricoles et industriels. Un chapitre aborde la question de l'esclavage par l'évocation des "Nègres marrons", (esclaves en fuite), leurs ruses et leurs cachettes, la manière de les chasser, etc. (pp. 104 à 107). Il y a une section sur la météorologie et les expériences de physique : thermomètre, baromètre, variation de l'aimant, méridienne, expériences du pendule à Cayenne, etc.

On trouve à la fin du volume une description de la ville de Cayenne agrémentée de considérations sur l'instruction publique, le collège et la maison de santé. Dans un catalogue de la Librairie Chamonal publié en 2001 (Livres anciens – Voyages – Géographie – Marine, n° 323) figurait un manuscrit portant un titre légèrement différent et qui semble bien être une mise au net avant impression de notre mémoire. Une note sur le titre du manuscrit indiquait que l'ouvrage imprimé aurait été tiré à 300 exemplaires, chiffre qui semble bien exagéré si l'on considère le tout petit nombre d'exemplaires qui en ont survécu. On doit au sieur Noyer, "ancien ingénieur-géographe et habitant-propriétaire" à Cayenne, un Mémoire sur les forêts vierges de la Guyane (Paris, Huzard, 1827), cité par Sabin et Leclerc.

Exemplaire parfaitement conservé, très grand de marges ; quelques piqûres et feuillets brunis.

Catégorie Étiquette

Vous pourriez également être intéressés par ...