Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

GUILLON Docteur A. Nouveaux contes Arabes, ou Supplément aux Mille et une Nuits, suivies de mélanges de littérature orientale et de lettres.

VENDU

Paris, Prault, 1788

In-12 (162 x 94 mm) de 3, 42 pp., 1 f.n.ch. (errata). Veau fauve, triple filet doré d'encadrement, dos lisse orné, tranches rouges (reliure de l'époque).

Catégories:
1000,00 

1 en stock

Barbier, III, 527.

Édition originale de la première publication de Guillon (1759-1847). Après avoir suivie une éducation aux collège du Plessis at au collège Louis le Grand, Guillon se consacra aux études d'éloquence, de médecine et de sciences. Agrégé de de rhétorique de l'Université en 1789 il entra dans les ordres la même année. Aumônier de la princesse de Lamballe jusqu’à l’emprisonnement de cette dernière en 1792, il s'installa à Sceaux ou il exerça le métier du médecin. En 1801 il fut nommé chanoine honoraire et bibliothécaire de l’archevêché de Paris. Il fut nommé professeur d'éloquence sacré de la faculté de théologie de la Sorbonne en 1822.

Cet ouvrage contient, outre les contes arabes, des anecdotes orientales (Le Marché conclu; Belle réponse de Schirin; Mot qui ne plaira point à tous les rois; etc.), des traits divers (Baharam, Kosroès, Mohammed, surnommé Péhelvan-Zaman), des fragments érotiques, des pièces détachées, des pensées religieuses, des chants de guerre, des chants de victoire, des adages, et des lettres sur un point de critique relatif à la littérature arabe.

Reliure habilement restaurée. Bel exemplaire de cette rare édition.

Catégorie Étiquette

Vous pourriez également être intéressés par ...