Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

TREMBLEY Abraham Mémoires pour servir à l’histoire d’un genre de Polypes d’eau douce

VENDU

Paris, Chez Durand, 1744

2 volumes in-12 (163 x 99 mm) de 2 ff.n.ch., XIX, 310 pp., 10 planches gravées dépliantes (numérotées 1-7, 3bis, 6bis, 7bis) pour le volume I ; 2 ff.n.ch., 351 pp., 1 f.n.ch. (privilège), 10 planches gravées dépliantes (numérotées 8-13, 10bis, 1bis, 12bis, 13bis) pour le volume II. Veau marbré, armoiries centrales de l'évêque de Meaux (OHR 1841), tranches rouges (reliure de l'époque).

Catégories:
750,00 

1 en stock

Nissen, ZBI, 4163 ; voir Garrison-Morton, 307 (é.o.1744).

Première édition de format in-12 faite sur l'édition originale in-4 de Leyde de la même année.

C'est dans ces mémoires qu'Abraham Tremblay (1710-1784) découvrit l'hydre, ou hydra, polype d'eau douce qu'il observa durant plus de trois ans, alors qu'il était précepteur du fils d'un comte qui possédait une propriété avec étang et ruisseaux. Il y relate méticuleusement et à l'aide d'un esprit particulièrement éclairé ses observations et ses expériences.

Après avoir pris l'hydre pour une plante, Tremblay comprend qu'il a affaire à un animal, capable de se déplacer avec ses tentacules (les cornes), et qui est photosensible, se dirigeant instinctivement vers le point le plus lumineux. Il constate, par de multiples et intelligentes expérimentations que l'hydre a le pouvoir de se régénérer grâce à la division cellulaire, et enfin que l'hydre peut se reproduire de façon asexuée.

Les études de Tremblay trouvèrent un écho auprès de ses contemporains, mais tombèrent rapidement dans l'oubli, certainement parce qu'elles étaient concurrentielles de celles de Réaumur. La zoologie moderne réhabilita l'importance de ses travaux et la qualité de ses expérimentations.

"Trembley discovered the hydra and was the first to observe in it asexual reproduction, regeneration, and photosensitivity in an animal without eyes. His experiments were of great importance in the study of regeneration of lost parts. He was the first to make permanent grafts and to witness cell-division" (Garrison-Morton).

"Trembley devoted much time ti a detailed study of the building processes, regenarion, and the artificial production of monsters. He then set to work to find out whether multiplication by division could be achieved in reverse, that is, whether two hydras could be transformed into one… The first permanent graft of animal tissues, was done in October 1742" (DSB).

Admirablement illustré l’ouvrage est orné de 20 planches gravées. L’étude est composée de 4 mémoires distincts dont le premier contient la description des polypes, le deuxième décrit leur nourriture, la cause de leur couleur, etc., le troisième discute la génération des polypes, et enfin le quatrième et dernier avec les descriptions des opérations et leurs résultats.

Bel exemplaire relié aux armes de Jean-Louis Mondot de la Marthonie de Caussade, successivement évêque de Poitiers et de Meaux avec son ex-libris (du cabinet de monsiegneur l'évêque de Meaux). Autre provenance : Robert de Billy (ex-libris).

Catégorie Étiquettes ,

Vous pourriez également être intéressés par ...