Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LOTTIN DE LAVAL Victor Voyage dans la péninsule arabique du Sinaï et de l’Égypte moderne.

VENDU

Paris, Gide et Cie., 1855-1859

Texte in-4 (280 x 220 mm) 2 ff.n.ch., 355 pp., et atlas in-folio (489 x 316 mm) de 2ff.n.ch., une carte à double page, 15 vues lithographiées par Eugène Cicéri et Sabatier d’après les dessins de l’auteur, 17 reproductions photolithographiques de bas-reliefs d’après le procédé Poitevin, et 80 décalques d’inscriptions épigraphiques tirées sur 40 planches. Demi-chagrin bleu, dos à nerfs (reliure de l’époque pour l’atlas, à l’imitation pour le texte).

Catégories:
12000,00 

1 en stock

Blackmer, 1033 (sans atlas) ; Röhricht, 473.

Édition originale.

Lottin de Laval (1810-1903) fut une figure emblématique du XIXe siècle. Issu d’un milieu normand modeste il se rendit à Paris à l’âge de 13 ou 14 ans afin de soulager sa famille et de tenter de subvenir à ses besoins. Autodidacte, il consacrait son peu de temps libre à lire et publia, en 1830, une pièce de théâtre, Benjamin Constant aux Champs Élysées, présentée pour la première fois au théâtre de l’Ambigu comique, le 18 janvier 1831.

Plus tard, pris sous la protection du ministre Guizot, il entra comme secrétaire chez le comte d’Avesnes puis fut employé à la copie d’actes juridiques à l’Hôtel de ville de Paris. Il rencontra à cette époque de nombreuses personnalités artistiques : Victor Hugo, Eugène Delacroix, Alexandre Dumas, Rossini, Hector Berlioz, Frédéric Chopin, George Sand, Franz Liszt et Louis Daguerre.

En 1834, avec l’argent qu’il avait réussi à mettre de côté, il partit pour l’Italie, la Sicile, la Dalmatie et l’Illyrie, s’intéressant aux nouvelles découvertes archéologiques. 

Attiré par les civilisations orientales, il obtint, à son retour en France, la permission de participer de 1843 à 1846 à une mission scientifique française en Ninive au Moyen-Orient, Passionné par les inscription anciennes sa mission lui permit de relever des bas-relief, grâce une méthode qui porte son nom, la Lottinoplastie. La Lottinoplastie est une méthode de moulage permettant de récupérer les données archéologiques in situ et de les étudier plus tard. Ce brevet sera acheté par l’État.

Utilisant sa technique de moulage, il rapporta à Paris deux cents kilos de pièces qui furent achetées par l’État et entreposées au musée du Louvre.

Sa seconde mission, entreprise entre 1850 et 1851, l’amenèrent en Égypte et en Syrie. Le Voyage dans la Péninsule arabique du Sinaï et de l’Égypte en donne le récit.

“Lottin de Laval remonta ensuite le Nil jusqu’au Caire où il prépara son expédition qui devait le conduire de l’Égypte au Sinaï, sur les traces des Hébreux. Les documents conservés aux archives de l’Eure à Évreux permettent de le suivre pas à pas dans son voyage. Il adressait de nombreux rapports au ministère de l’Instruction publique et des cultes, à monsieur de Saulcy, membre de l’Institut, et des lettres à sa jeune épouse Marguerite restée en Normandie. Le 15 février 1850, il se dirigea vers Suez. Il visita ensuite la région de Memphis, les carrières de calcaire de Tura, les pyramides de Dahchour, Saqqarah et d’Abousir. Il continua de mouler des stèles ou des bas-reliefs dans les hypogées avant de retourner au Caire pour relever des inscriptions et des décors arabes de mosquées et de tombeaux… Lottin procéda sur place à quelques moulages qui font l’objet de quatre planches consacrées à l’art islamique du Caire (fig. 12-13). Certains des moulages reproduits sont conservés au musée de Bernay (Eure) mais aucun moule fait in situ ne semble faire partie d’une collection publique. Les moulages sont d’une grande exactitude et l’on saisit bien l’enthousiasme d’un linguiste comme Löwenstern : l’empreinte très nette peut être étudiée à loisir par les savants. Dans la plupart des cas, le plâtre a été enduit d’un badigeon qui restitue l’aspect ocré de la pierre” (Nicole Zapata-Aubé, in : Victorien Pierre Lottin de Laval et la Lottinoplasie, open edition).

Petite mouillure claire au début du volume du texte. L’atlas est bien complet de la carte et de ses 72 planches requises.

Vous pourriez également être intéressés par ...