Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

PASQUIER Estienne Les Lettres. Contenant plusieurs belles matières & discours sur les affaires d’estat de France, & touchant les guerres civiles.

VENDU

Paris, Jean Petit-Pas, 1619

3 volumes in-8 (166 x 103 mm) de 12 ff.n.ch., 843 pp., 27 ff.n.ch. (table) pour le volume I ; 8 ff.n.ch., 810 pp., 28 ff.n.ch. (table) pour le volume II ; 8 ff.n.ch., 799 pp. pour le volume III. Veau glacé, dos à nerfs orné, tranches jaspées (reliure de l'époque).

Catégories:
500,00 

1 en stock

Brunet, IV, 406 ; Gay-Lemonnyer, III, 551 (pour le volume III); Grente, pp. 555-560.

Belle importante édition des œuvres de Pasquier (1529-1615), magistrat et historien des lettres françaises et des traditions nationales. Au cours de ses études il entendit en France les leçons des grands jurisconsultes Hotman, Baudoin, et Cujas, puis celles d'Alciat et de Socin en Italie, avant de débuter au barreau de Paris en novembre 1549. Les deux premiers volumes contiennent ses lettres sur l'histoire de la France dans l'intérêt réside "dans la curiosité, l'étendu et la force de son esprit" (Grente).

Le texte du premier volume est orné du portrait de Pasquier gravé par Gaultier en 1617. Les Oeuvres mêlées, réunis au dernier volume, débutent avec le Monophile, traité "dialogué sur l'amour, entre trois jeunes gens et une demoiselle. le mariage, la fidélité, l'amour et son essence ; la question de la prééminence de l'homme ou de la femme y est discutée" (Grente). Le traité est suivie du Colloque d'amour, puis des Lettres amoureuses et d'autres opuscules (Jeux poétiques ; La Puce ou Jeux poétiques). La dernière pièce, Oeuvre poétique sur la main, est illustrée du portait de Pasquier gravé par Thomas de Leu.

Belle édition des lettres dont Grente indique que les éditions posthumes sont plus complètes.

Volume I, pp. 307/308 avec déchirure anciennement restaurée légèrement touchant à la lecture.

Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Catégorie Étiquette

Vous pourriez également être intéressés par ...