Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LE GOBIEN Charles Histoire des isles Marianes, nouvellement converties à la religion Chrestienne ; & la mort glorieuse des premiers missionnaires qui y ont prêché la foy.

VENDU

Paris, Nicolas Pépie, 1700

In-12 (159 x 88 mm) de 12 ff.n.ch., 433 pp., 6 ff.n.ch., 2 cartes gravées dépliantes. Veau brun, dos à nerfs orné, tranches jaspées (reliure de l'époque).

Catégories:
3500,00 

1 en stock

Hill, 1000 ; Brunet, 28230.

Édition originale.

Elle contient l’histoire des missions chrétiennes dans les îles Mariannes ou Ladrones dans le Pacifique nord-ouest, dont l'île principale est Guam. Plusieurs lettres des premiers missionnaires (Medina, Clain, Sanvitores, etc.) sont reproduites dans le texte. La mission jésuite y fut établie par Diego Luis de Sanvitores. Le Père Le Gobien n'a jamais visité les îles Mariannes mais a basé son récit principalement sur les relations et les lettres des missionnaires qui lui ont été envoyées de Rome, d'Espagne, des Pays-Bas, etc. On y trouve reproduite une lettre de P. Clain (pp. 395sq.) sur la découverte des îles Caroline.

Charles Le Gobien (1652-1708) écrivain jésuite français et fondateur des Lettres édifiantes et curieuses, une collection de rapports des missionnaires jésuites en Chine. C'est une source d'information majeure pour l'histoire des missions catholiques et de la vie en Chine à cette époque. Le Gobien, né à Saint-Malo en Bretagne, il entra dans la Compagnie de Jésus le 25 novembre 1671. Comme professeur de philosophie et surtout comme procureur de la mission franco-chinoise, il chercha dans une série d'articles à éveiller l'intérêt pour l'œuvre de christianisation de l'Asie orientale. En 1697 parurent à Paris ses Lettres sur les progrès de la religion à la Chine.

A propos de la controverse sur les rites chinois, il publia entre autres Histoire de l'édit de l'empereur de la Chine en faveur de la religion chrétienne avec un éclaircissement sur les honneurs que les Chinois rendent à Confucius et aux morts (Paris, 1698) ; et en l'an 1700 la Lettre à un Docteur de la Faculté de Paris sur les propositions déférées en Sorbonne par M. Prioux. Sous la même date parut à Paris l'Histoire des Isles Mariannes nouvellement converties à la religion chrétienne. La deuxième partie, traduite en espagnol par J. Delgado, se trouve dans l'Historia General de Filipinas de ce dernier (Manille, 1892). En 1702, le Père Le Gobien publie les Lettres de quelques missionnaires de la Compagnie de Jésus, écrites de la Chine et des Indes Orientales ; c'est le début de la collection qui sera bientôt célèbre sous le titre de Lettres édifiantes et curieuses écrites des missions étrangères par quelques missionnaires de la Compagnie de Jésus.

"The present book contains numerous accounts of Jesuit attempts to convert the natives of the Marianas to Catholicism and is one of the first detailed works on these islands" (Hill).

Exemplaire bien complet des 2 cartes gravées illustrant les îles Mariannes et Guam. Petites restaurations aux caissons du haut et du bas du dos.

Provenance : M. L. de Becdelièvre (signature sur le feuillet de dédicace).

Catégorie Étiquettes , ,

Vous pourriez également être intéressés par ...