Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LA PEROUSE Jean-François de Galaup Voyage autour du monde, publié conformément au décret du 22 avril 1791, et rédigé par M. L[ouis] A[ntoine] Milet-Mureau.

VENDU

Paris, Imprimerie de la République, 1797

4 volumes de texte in-4 (310 x 237 mm) et 1 atlas grand in-folio (554 x 418 mm). Texte : 1 portrait gravé, 2 ff.n.ch., LXXII, 346 pp.ch. et 1 f.n.ch. pour le tome I ; 2 ff.n.ch., 398 pp.ch. et 1 f.n.ch. pour le tome II ; 2 ff.n.ch., 422 pp.ch. et 1 f.n.ch. pour le tome III ; 2 ff.n.ch., 309 pp.ch. pour le tome IV. Atlas : un titre frontispice et 69 planches gravées numérotées (dont 35 planches et 34 cartes). Texte en cartonnage rose, dos lisse avec pièce de titre imprimé (reliure de l'éditeur), atlas en demi-veau à coins, dos lisse (reliure moderne dans le style de l'époque).

Catégories:
35000,00 

1 en stock

Ferguson, 268 ; Hill, 972 ; Forbes, 272 ; Lada-Mocarski, 52.

Édition originale.

"One of the most important scientific explorations ever undertaken to the Pacific and the west coast of North America" (Hill).

Relation d'une importance capitale. La Pérouse fut chargé par Louis XVI de continuer les travaux de Cook dans le Pacifique et de rechercher un passage au nord-ouest de l'Amérique. Il partit de Brest en août 1785 à la tête de deux corvettes, La Boussole et L'Astrolabe, qui disparurent en mer en 1788. Il avait déjà visité le Chili, l'île de Pâques, les îles Hawaï, l'Alaska, la Californie, Macao, Manille, les mers de Chine et du Japon, les îles Tonga et enfin Botany-Bay en Australie.

C'est de ce port que fut écrite sa dernière lettre, datée du 7 février 1788 : "Je passerai à la fin de juillet 1788, entre la Nouvelle Guinée et la Nouvelle Hollande par un autre canal que celui de l'Endeavour, si toutefois il en existe un. Je visiterai, pendant le mois de septembre et une partie d'octobre, le golfe de la Carpentarie, et toute la côte occidentale de la Nouvelle Hollande jusqu'à la terre de Diemen ; mais de manière, cependant, qu'il me soit possible de remonter au Nord assez tôt pour arriver au commencement de décembre 1788 à l'île de France."

Après les vaines recherches effectuées sous la direction de Bruny d'Entrecasteaux, ce n'est qu'en 1826 que le capitaine anglais Peter Dillon découvrit les épaves de La Boussole et de L'Astrolabe au milieu des récifs qui environnent l'île de Vanikoro, dans l'archipel de Santa-Cruz. Le récit de son voyage fut publié par L.-A. Milet-Mureau d'après les documents que La Pérouse avait eu la prévoyance de faire porter en France, en particulier par l'intermédiaire de Barthélémy de Lesseps, débarqué au Kamtchatka.

"The most significant results of the voyage are the charts of then imperfectly known Asiatic coast of the Pacific. En route to Kamchatka, La Pérouse was the first explorer to navigate safely and chart the Japan Sea and the strait between the island of Sakhalin and the northernmost island of Japan, which bears his name… Of particular interest to Hawaii is the plate that depicts the French ships off Makena, Maui. It is the first fully developed view of that island" (Ferguson).

L'atlas contient un frontispice de Moreau le Jeune et 69 planches, soit 34 cartes et 35 figures : ces dernières, gravées d'après les dessins de La Martinière, Prevost et Duché de Vancy, représentent des scènes de mœurs, des types indigènes, des oiseaux, des insectes et des coquillages ; les cartes, souvent à double page, précisent l'itinéraire du voyage et donnent le profil des côtes explorées.

Très bel exemplaire avec le texte à toutes marges et contenant le portrait de La Pérouse ; atlas complet du titre gravé et de ses 69 planches, provenant de l'école de l'artillerie navale (cachets sur les planches).

Catégorie Étiquettes ,

Vous pourriez également être intéressés par ...