Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

DALRYMPLE Alexander Voyages dans la Mer du Sud par les Espagnols et les Hollandois.

VENDU

Paris, Saillant & Nyon, Pissot, 1774

In-8 (199 x 123 mm) de 3 ff.n.ch., XIV pp., 1 f.n.ch. (table), 502 pp., 1 f.n.ch. de privilège, 3 cartes gravées dépliantes hors texte. Veau blond de l'époque, triple filet doré en encadrement des plats, dos à nerfs orné, tranches rouges (reliure de l'époque).

Catégories:
4500,00 

1 en stock

Sabin, 18344.

Édition originale de la première traduction en français par Anne-François-Joachim de Fréville.

"Dalrymple was the first critical editor of discoveries in Australasia and Polynesia… An Avid mercantilist, [he] theorized that the unexploited lands of the South Pacific would serve to augment England's expanding trade" (Hill).

Lors de ses voyages Dalrymple découvrit à Manille le manuscrit de Luis Vaez de Torres et nomma par la suite le détroit de Torres d'après ce dernier. Elu membre de la Royal Society en 1767, Dalrymple continua ses recherches sur l'histoire du Pacifique et soupçonna, avant Cook, l'existence d'un immense continent situé dans l'hémisphère austral.

"Convinced of the notion of an immense continent lying south of 28°-40°S and occupying at least 100 degrees of longitude, Dalrymple argued for the despatch of expeditions to locate that unseen 'Terra Australis', arguing that trade with such an immense continent would be worth more than that of the Americas" (Howgego).

Les trois cartes représentent la Carte de la partie méridionale de la Mer du Sud; la Copie d'une carte de Dampier, et la Carte de la terre des Papous.

Très bel exemplaire.

Catégorie Étiquette

Vous pourriez également être intéressés par ...