Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

BERNARDIN DE SAINT PIERRE Henri Voyage à l’Isle de France, à l’Isle de Bourbon, au Cap de Bonne-Espérance, &c. avec des observations nouvelles sur les hommes.

VENDU

Amsterdam & Paris, Merlin, 1773

2 volumes in-8 (190 x 118 mm) 2 ff.n.ch., 328 pp., 4 planches gravées, 8 pp. dépliantes d'Instructions nautiques insérées entre les pp. 100-101 pour le volume I ; 2 ff.n.ch., 278 pp., 2 planches gravées pour le volume II. Veau blond, dos à nerfs, chiffre doré 'LCH' en queue (reliure de l'époque).

Catégories:
2000,00 

1 en stock

Cohen, 934 ; Gay, 3264.

Édition originale.

Illustré de 6 planches, dont 3 dessinées par Moreau.

Bernardin de Saint-Pierre séjourna entre 1768 et 1771 à l'île Maurice, en qualité d'ingénieur. Arrivé sur place, il s'étonna de trouver, au lieu d'une île paradisiaque et sauvage, un endroit en proie à une féroce spéculation foncière et agricole, déjà largement déforesté : il lui faudra convaincre le gouverneur de l'île que les forêts primaires et une gestion raisonnée du développement agricoles sont nécessaires à la conservation des sols et du climat si riches de l'île, et que celle-ci ne pourra durablement se développer qu'à condition qu'on y respecte l'environnement. Ce faisant, il fonda l'un des premiers programmes de conservation de la nature (on parlerait aujourd'hui de services écosystémiques). Il essaya vainement de séduire Françoise Robin, la toute jeune femme de Pierre Poivre, le premier intendant des îles de France et de Bourbon. La relation de son séjour fournit d'intéressantes observations sur la géographie, l'histoire naturelle et les hommes de l'île : "je croirai avoir été utile, si le faible tableau du sort des malheureux Noirs peut leur épargner un seul coup de fouet, et si les Européens qui crient en Europe contre la tyrannie & qui font de si beaux traités de morale, cessent d'être aux Indes des tyrans barbares" (avant-propos).

Bon exemplaire.

Catégorie Étiquettes ,

Vous pourriez également être intéressés par ...