Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

BRETON André L’Immaculée conception

VENDU

Paris, Éditions Surréalistes chez José Corti, 1930

In-4 (262 x 197 mm) eau-forte originale en frontispice de Salvador Dali, 124 pp., 3 ff.n.ch. Broché, couverture originale imprimée sur papier rouge, chemise de demi-maroquin rouge, étui assorti.

Catégories:
10000,00 

1 en stock

Avec double envoi signé à Albert Skira

Michler-Löpsinger, n° 2.

Un des 100 exemplaires sur Hollande Van Gelder, celui-ci non numéroté. Justifié par Paul Eluard à l’encre sur la page de titre : “exemplaire d’Albert Skira”, signé par André Breton.

C’est aussi le premier livre que Dalí a illustré.

D’après Éluard lui-même le livre a été été écrit en deux semaines, et seulement en y consacrant leur véritable temps libre. La connaissance qu’Éluard et Breton ont l’un de l’autre a facilité le travail. 

Cette écriture à deux mains évoque évidemment le livre fondateur du surréalisme, Les Champs magnétiques, écrit par André Breton et Philippe Soupalt en 1919. De ce point de vue, L’Immaculée Conception annonce un deuxième moment clé de l’histoire du surréalisme. Aussi, comme son lointain prédécesseur écrit à l’Hôtel des Grands Hommes, face au Panthéon à Paris, L’Immaculée Conception a été écrit dans un hôtel, l’Hôtel de la poste, à Cernay-la-Ville, près de Paris, où les deux poètes ont séjourné une quinzaine de jours en septembre 1930.

Le tirage se compose de trois exemplaires sur papier chinois, 100 sur papier hollandais Van Gelder et 2 000 exemplaires sur papier “impondérable Sorel-Roussel”. Le livre, qui paraît en novembre 1930, est publié par les Editions Surréalistes – autoédité par les deux auteurs – et distribué par l’éditeur et libraire José Corti. La vente par souscription d’exemplaires “de luxe” contenant tous en frontispice une gravure de Salvador Dalí a permis de financer l’impression et la gravure du livre.

L’exemplaire d’Albert Skira, avec envoi autographe signé de Paul Éluard, également signé par André Breton : “Exemplaire d’Albert Skira / Il faut des légumes frais aux missionnaires, car l’anthropophagie est contagieuse, et l’on ne soupçonne que les sauvages’. Ses amis, Paul Éluard / André Breton”. L’envoi reprend une phrase du chapitre “Essai de simulation de la démence précoce” (page 60).

Correction à l’encre (très probablement par Éluard) à la page 11.

Provenance : Albert Skira (envoi ; vente de sa bibliothèque, Christie’s Genève, mai 1999, lot 21).

Vous pourriez également être intéressés par ...